Portuguais

Le portugais (en portugais português) est une langue appartenant à la branche romane de la famille des langues indo-européennes. Les locuteurs du portugais s’appellent les « lusophones ».

Le portugais occupe la sixième place des langues les plus parlées dans le monde si l’on tient compte du nombre de personnes dont c’est la langue maternelle. Il est la langue la plus parlée en Amérique du Sud4 et de l’Hémisphère sud, mais seconde en Amérique latine, après l’espagnol (plus du tiers de la population de l’Amérique latine parle le portugais). En Afrique, le portugais se présente comme une importante langue véhiculaire dans les anciennes colonies portugaises. Il représente au total 280 millions de locuteurs dont c’est la langue maternelle dans le monde et est ainsi la troisième langue européenne la plus parlée en tant que langue maternelle après l’espagnol (406 millions) et l’anglais (335 millions), et représente 4 %5 du PIB mondial. C’est aussi la cinquième langue par le nombre de pays ayant le portugais comme langue officielle5 et la septième pour le nombre de traductions à destination du portugais5

La « langue de Camões » est parlée au Portugal, y compris l’archipel de Madère et celui des Açores, au Brésil, en Angola, au Mozambique, au Cap-Vert, en Guinée-Bissau, en Guinée équatoriale, à Sao Tomé-et-Principe, au Timor oriental, à Goa (Inde), à Daman et Diu (Inde), Malacca en Malaisie et à Macao (Chine). Il appartient à la famille des langues ibéro-romanes et présente de nombreuses similitudes avec le castillan. Au-delà de ses origines fortement latines, 20 % du lexique portugais tire ses racines ailleurs, en particulier de la langue arabe mais aussi notamment de l’occitan. En Galice (Espagne) est parlé le galicien, avec qui il est très étroitement apparenté. Au Brésil, le tupi-guarani en a influencé le vocabulaire.

Les normes de la langue portugaise sont régies par l’Instituto Internacional da Língua Portuguesa et la Comunidade dos Países de Língua Portuguesa.

Des créoles à base portugaise sont parlés au Cap-Vert, en Guinée-Bissau et à Sao Tomé-et-Principe.